AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Visiteurs (compté 1 fois/24h)
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 28 le Mar 10 Mai - 20:32
Derniers sujets
» Présentation d'alexandre
Lun 25 Aoû - 20:52 par Simo Häyhä

» MRE à la pizza ! Si si !
Lun 17 Fév - 22:32 par Simo Häyhä

» IPSA / wildtrigger
Mer 12 Fév - 16:27 par Simo Häyhä

» Présentation Kikinou
Mer 1 Jan - 16:31 par balthazar

» [Ati fives]
Mar 13 Aoû - 18:23 par Simo Häyhä

» Présentation Shadok
Mar 11 Juin - 9:56 par balthazar

» message au membre
Mer 29 Mai - 21:50 par Simo Häyhä

» Quelques achats (delai maxi 15 Mai 2013)
Jeu 9 Mai - 20:32 par Simo Häyhä

» ODAN 17/03/13
Mer 20 Mar - 23:36 par Gekko

» realstock.fr
Mer 13 Mar - 13:11 par stelledu60

» Test de 40 rations lyophilisées
Ven 8 Mar - 21:35 par Simo Häyhä

» [Gekko] Gros destockage
Ven 1 Mar - 17:57 par Gekko

» stelledu60
Sam 2 Fév - 15:29 par stelledu60

» ***REGLES DE BON SENS***
Mer 30 Jan - 20:03 par Boro

» OP Semipalatinsk II (Suisse) - 6-7 oct 2012
Lun 10 Déc - 17:05 par Gekko


Partagez | 
 

 La voix du Nord 21/04/2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simo Häyhä

avatar

Messages : 1146
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 41
Localisation : Rautjärvi

MessageSujet: La voix du Nord 21/04/2010   Jeu 22 Avr - 11:53

Pas que du bon dans CE reportage, dont voici la copie.

Citation :
Des fausses armes à l'origine d'un vrai déploiement policier à l'Hoverport.

Mercredi dernier, un groupede faux terroristes a été délogé par la police d'un bâtiment désaffecté de l'Hoverport. Ils étaient en pleine partie d'Airsoft, un jeu basé sur des répliques d'armes plus vraies que nature. Le phénomène est en plein boom chez les jeunes...

PAR SYLVAIN DELAGE

boulogne@lavoixdunord.fr PHOTOS « LA VOIX »

La menace a été prise très au sérieux par les policiers. Et il y avait de quoi. Mercredi dernier, vers 17 heures, des individus armés ont été aperçus aux abords de l'Hoverport, près de la digue Carnot. Une quinzaine de policiers ont été dépêchés sur place. « Quand ils sont arrivés, ils ont vu les individus rentrer dans le bâtiment, raconte un responsable du commissariat. Les choses auraient pu mal tourner.

» En fait de terroristes, ils ont surpris à l'intérieur un groupe d'une dizaine de jeunes en pleine partie d'Airsoft. Ce jeu fait fureur actuellement chez les 15-25 ans, voire plus. Dans le même esprit que le paintball, il utilise des armes factices tirant des billes en plastique. Sauf que ces répliques ressemblent à s'y méprendre aux originaux. « De loin, c'est impossible de faire la différence », poursuit le gradé. « Les policiers étaient inquiets, témoigne l'un des participants, âgé de 19 ans. Ils nous ont demandé de poser nos armes, puis nous ont conduits au commissariat. » Au total, neuf jeunes, dont six mineurs âgés de 10 à 16 ans, ont été interpellés. Leur identité a été relevée puis, une fois les parents des mineurs prévenus, le groupe a été relâché, dans l'attente d'éventuelles suites.
Des précédents

La vente de ces répliques - considérées comme des jouets - reste interdite aux jeunes avant l'âge de 18 ans. Leur utilisation aussi, au-delà d'une puissance de 0,08 joule. Ce qui était le cas mercredi dernier.

Le groupe encourt également une verbalisation pour non respect de l'arrêté préfectoral interdisant l'accès à l'Hoverport. Le commissariat rappelle au passage la nécessité de baliser les terrains pour éviter ce genre de complications.

Ce n'était pas la première fois. Il y a quelques mois, le GIAS 62 (Groupe d'intervention Airsoft), basé à Wimereux, avait déjà reçu la visite inopinée des gendarmes sur un terrain privé de Saint-Étienne-au-Mont. « Ils étaient prêts à dégainer quand ils sont rentrés sur le terrain, se souvient Jean Allainmat, président du club. Et un hélicoptère avait failli décoller. » Pourtant, le club disposait de l'autorisation du propriétaire. Depuis, le terrain a été balisé et les autorités prévenues, deux règles élémentaires (lire ci-dessous).

Le problème demeure pour les nombreuses équipes qui jouent « à la sauvage », sur des terrains et dans des entrepôts investis sans autorisation. « Mais ce n'est pas facile d'obtenir un site car ce sport est méconnu et on est vite catalogués », témoigne un joueur. Et vu l'ampleur du phénomène, les terrains se font rares. On compte déjà une dizaine d'équipes dans le Boulonnais, dont cinq sur Boulogne.

Et oui, encore des mineurs qui jouent à l'airsoft et des adultes (que sur la CNI car mentalement.....bah...) qui les accompagnent qui ne disent rien.
Et encore des couillons qui bravent les interdits en allant jouer dans des lieux interdits.
Et encore des abrutis qui jouent sans autorisation.
Et encore des neuneus qui ne balisent pas leur terrain pour avertir les passants et les autorités.


Mais c'est vrai que les journalistes ne sont là que pour remplir leurs pages...
3 jours avant, ils écrivaient ceci dans le même journal.

_________________
Quoi ? Où ça une signature ? T'es pas un peu fêlé toi ?!!
Revenir en haut Aller en bas
http://xost.free.fr
Gekko

avatar

Messages : 717
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 34
Localisation : Fait caca dans la toundra

MessageSujet: Re: La voix du Nord 21/04/2010   Jeu 22 Avr - 14:52

Malheureusement ces faits continueront a se produire inevitablement...
Tout ce qu'on peut esperer c'est que le public apprenne a mieux decouvrir ce loisirs et qu'ils ne nous cataloguent pas en tant que fou furieux ou delinquants des armes ou je ne sais quoi d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
 
La voix du Nord 21/04/2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» journal la voix du nord (aout 2009)
» article de la voix du nord de ce matin
» La voix du nord
» Trail Côte d'Opale 37Kms
» Florimont CORNET avec la voix du NORD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'AIRSOFT EN GÉNÉRAL :: 
REPORTAGES & ARTICLES DE PRESSE
-
Sauter vers: